PLF 2021 : opportunité inédite de réévaluation des actifs

PLF 2021 : opportunité inédite de réévaluation des actifs

Le projet de Loi de Finances pour 2021 (PLF 2021) contient une mesure exceptionnelle offrant aux entreprises la faculté de procéder à la réévaluation libre d’actifs inscrits au bilan, moyennant des dispositifs d’étalement ou de sursis de la plus-value ainsi générée.

S’agissant des immobilisations amortissables, l’écart de réévaluation sera fiscalement réintégré par 1/15ème pour les constructions et par 1/5ème pour les autres immobilisations.

Pour les immobilisations non-amortissables, tels que les terrains, l’écart bénéficiera d’un sursis d’imposition maintenu jusqu’à la cession des actifs concernés.

Cette mesure d’exception vise essentiellement à permettre de renforcer les capitaux propres des entreprises dans un contexte économique inédit.

Elle a vocation à permettre la réévaluation de fonds de commerce créés par des entreprises et ne figurant pas à l’actif.

De la même façon, elle est de nature à permettre la réévaluation d’actifs immobiliers dont les valeurs ont fortement progressé au cours des 20 dernières années. Le cumul des mesures d’imposition étalée sur la construction et de report sur le terrain redonne de l’acuité à l’importance de la ventilation terrain / construction.

 

Lire aussi :

PLF 2021 : Réévaluation libre d’actifs, des opportunités à saisir

 

Benjamin Robine

Expert près la Cour d'appel de Paris en estimations de fonds de commerce, indemnités d’éviction et valeurs locatives. Benjamin ROBINE assure depuis 2012 la direction du Cabinet d’expertise. Il est secrétaire de la Compagnie des Experts en Immobilier Commercial et d’Entreprise (CEICE), membre du bureau de la CNEJI, et publie régulièrement des articles dans des revues spécialisées.

Comments are closed.